Ne laissez pas les bonnes idées s'envoler !

Ces dernières semaines n’ont pas été des vacances. En première ligne ou confiné, il a fallu s’occuper autrement. De ces heures passées chez soi, il en restera forcément quelque chose.
Déjà l’heure est au bilan. Même s’il ne faut jamais insulter l’avenir et s’il est, à ce stade, trop tôt pour tourner la page, on peut tout de même commencer à faire le point sur ce qui a radicalement changé dans le monde et en nous. 
Les salariés, les dirigeants d’entreprise, les responsables institutionnels, le monde associatif sont déjà prêts à se retrousser les manches. Stop ! Et si justement on en profitait pour faire un dernier arrêt sur image, si on prenait une longue respiration ou plutôt une bonne inspiration avant de redemarrer ? Et si on en profitait, ces prochains jours, pour recueillir toutes les idées qui ont jailli dans la précipitation, l’ennui, la frustration ou l’amusement.
La créativité demeurera toujours un mystère. Elle est capricieuse et survient quand elle l’a décidé. Mais on sait, désormais, que certaines situations et certains comportements la stimule. 
La période actuelle dans son immobilité forcée est paradoxalement une période de créativité intense. En témoigne cette énergie incroyable que certains ont mis à trouver, dès les premiers jours, des solutions concrêtes pour palier aux difficultés de toutes sortes.
Des milliers d’idées ont germé un peu partout et il est amusant d’observer qu’elles viennent souvent de façon inattendue de personnes qui ne pensaient pas, elles-même, être destinées ou même autorisées à formuler une idée originale. Et pourtant! 
Si on dézoume un peu, on observe que parmi les filières en développement aujourd’hui, partout dans le monde, les low-tech ont le vent en poupe. Dans les pays emergents où la nécessité fait Loi, on apprend  à avancer avec peu de moyens et beaucoup de contraintes. Il n’y a pas d’autre choix que la débrouillardise. Les low-techs, terme un peu fourre-tout, signifie finalement qu’avec peu de choses on doit pouvoir faire plus ou mieux. Elles sont complémentaires ou se substituent aux technologies sophistiquées : les high-techs. Il ne s’agit pas bien sûr de remettre en cause bien,  au contraire, les avancées de la technologie de pointe mais de souligner que  cette crise aura joué un rôle de révelateur :  le pragmatisme et la frugalité sont des ancres solides dans la réalité.
Du détournement du masque décathlon pour les respirateurs en réanimation,  aux masques en tissu improvisés, en passant par le virage radical pris par tant de commerces de proximité qui du jour au lendemain ont changé leur modèle pour organiser leur vente en ligne et la livraison de leur produit, milles exemples témoignent de cette incroyable énergie qu’est la créativité. 
Si on observe bien,  la créativité sociale a,  également, littéralement explosé de balcon en balcon et d’écran en écran. Entre initiative culturelle et  générosité spontanée : ce sont des vagues de petits gestes et de grands élans qui sont venus maintenir un lien social pixelisé.
Les entreprises et les associations sont au seuil d’une période de grands changements qui sera sans doute pour certains très difficile. Pour autant les managers d’équipe ont un moment unique et  privilégié pour que ces dernières semaines se révèlent au final fecondes comme jamais.
Pour trouver sa place dans un monde qui a changé et pour dessiner des chemins nouveaux pour notre  subsistance,  notre lien social,   notre développement économique et notre art de vivre ceux qui sont à l’écoute seront demain les gagnants. 
Chaque collaborateur, chaque salarié a une vue unique sur un angle du problème et donc une vue privilégiée sur la solution à employer.
Avant de rentrer, tête baissée, dans un autre tunnel qui sera celui de la remise en route, le moment ne saurait être mieux choisi pour se former, échanger, brainstormer et surtout ne pas laisser les bonnes idées s’envoler!

Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous vous formons en présentiel ou à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

WordPress: