Ne laissez pas les bonnes idées s’envoler

Ne laissez pas les bonnes idées s'envoler !

Ces dernières semaines n’ont pas été des vacances. En première ligne ou confiné, il a fallu s’occuper autrement. De ces heures passées chez soi, il en restera forcément quelque chose.
Déjà l’heure est au bilan. Même s’il ne faut jamais insulter l’avenir et s’il est, à ce stade, trop tôt pour tourner la page, on peut tout de même commencer à faire le point sur ce qui a radicalement changé dans le monde et en nous. 
Les salariés, les dirigeants d’entreprise, les responsables institutionnels, le monde associatif sont déjà prêts à se retrousser les manches. Stop ! Et si justement on en profitait pour faire un dernier arrêt sur image, si on prenait une longue respiration ou plutôt une bonne inspiration avant de redemarrer ? Et si on en profitait, ces prochains jours, pour recueillir toutes les idées qui ont jailli dans la précipitation, l’ennui, la frustration ou l’amusement.
La créativité demeurera toujours un mystère. Elle est capricieuse et survient quand elle l’a décidé. Mais on sait, désormais, que certaines situations et certains comportements la stimule. 
La période actuelle dans son immobilité forcée est paradoxalement une période de créativité intense. En témoigne cette énergie incroyable que certains ont mis à trouver, dès les premiers jours, des solutions concrêtes pour palier aux difficultés de toutes sortes.
Des milliers d’idées ont germé un peu partout et il est amusant d’observer qu’elles viennent souvent de façon inattendue de personnes qui ne pensaient pas, elles-même, être destinées ou même autorisées à formuler une idée originale. Et pourtant! 
Si on dézoume un peu, on observe que parmi les filières en développement aujourd’hui, partout dans le monde, les low-tech ont le vent en poupe. Dans les pays emergents où la nécessité fait Loi, on apprend  à avancer avec peu de moyens et beaucoup de contraintes. Il n’y a pas d’autre choix que la débrouillardise. Les low-techs, terme un peu fourre-tout, signifie finalement qu’avec peu de choses on doit pouvoir faire plus ou mieux. Elles sont complémentaires ou se substituent aux technologies sophistiquées : les high-techs. Il ne s’agit pas bien sûr de remettre en cause bien,  au contraire, les avancées de la technologie de pointe mais de souligner que  cette crise aura joué un rôle de révelateur :  le pragmatisme et la frugalité sont des ancres solides dans la réalité.
Du détournement du masque décathlon pour les respirateurs en réanimation,  aux masques en tissu improvisés, en passant par le virage radical pris par tant de commerces de proximité qui du jour au lendemain ont changé leur modèle pour organiser leur vente en ligne et la livraison de leur produit, milles exemples témoignent de cette incroyable énergie qu’est la créativité. 
Si on observe bien,  la créativité sociale a,  également, littéralement explosé de balcon en balcon et d’écran en écran. Entre initiative culturelle et  générosité spontanée : ce sont des vagues de petits gestes et de grands élans qui sont venus maintenir un lien social pixelisé.
Les entreprises et les associations sont au seuil d’une période de grands changements qui sera sans doute pour certains très difficile. Pour autant les managers d’équipe ont un moment unique et  privilégié pour que ces dernières semaines se révèlent au final fecondes comme jamais.
Pour trouver sa place dans un monde qui a changé et pour dessiner des chemins nouveaux pour notre  subsistance,  notre lien social,   notre développement économique et notre art de vivre ceux qui sont à l’écoute seront demain les gagnants. 
Chaque collaborateur, chaque salarié a une vue unique sur un angle du problème et donc une vue privilégiée sur la solution à employer.
Avant de rentrer, tête baissée, dans un autre tunnel qui sera celui de la remise en route, le moment ne saurait être mieux choisi pour se former, échanger, brainstormer et surtout ne pas laisser les bonnes idées s’envoler!

Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous vous formons en présentiel ou à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

Démarchage commercial : Redémarrer efficacement après la crise !

Démarchage commercial : redémarrer efficacement après la crise (éligible sous conditions au FNE)

A l’heure où de nombreuses entreprises et salariés s’interrogent sur les moyens de redémarrer rapidement et efficacement leur activité en période de sortie de crise, SPINROOM propose une formation dédiée au démarchage commercial efficace. Parce qu’on élément ne doit être négligé dans la préparation de la reprise des contacts avec ses clients et prospects nous proposons 4 sessions de formation pour faire le point sur les méthodes à employer pour rebâtir la confiance nécessaire pour affronter de nouveau un marché qui a évolué.

1.2.3.15

Objectifs

  • Quoi faire avant de se lancer ? Bilan et outils à mettre en place
  • Le Démarchage téléphonique, comment faire la différence
  • S’organisez efficacement: réussir son rendez-vous avec ses clients et prospects

Présentation de la formation

Méthode et outils pédagogiques

Vidéo-conférence sur ZOOM

– Présentation méthodiques des outils.

– Etudes de cas concrets

 

Public concerné

Dirigeants de société de services et collaborateurs commerciaux

Aucun prérequis : disposer d’une connexion internet.

Préconisé : maximum 12 personnes

Durée de la formation

La formation est organisée en 4 sessions de 2 heures 

 

Le lieu

La formation est organisée en viso conférence par ZOOM

Evaluation de la formation

Une évaluation est proposée en début et fin de stage. 

Un questionnaire à chaud est adressé au participant en fin de session afin d’évaluer la formation.

Nos tarifs

Tarif indicatif de base : 560 euros H.T

Cette formation peut être éligible au Fonds National pour l’emploi. En savoir plus sur le dispositif FNE qui s’élève jusqu’à 1 500 euros par salariés .

 

Nous contacter pour un devis pour une formation intra.

Gabriel BAILLET

Autres formation(s) dispensée(s)

  •  

Programme détaillé

1.1 Collecter et analyser les informations utiles avant de lancer son démarchage
1.1.1. Organiser son fichier client et prospect
1.1.2. Mobiliser les équipes et les partenaires

1.1.3. Organiser la veille sur son marché

1.1.3. Recenser et créer ses outils de présentation
1.2 Organiser son démarchage commercial
1.2.1 Les outils numériques, oui, mais pas seulement
1.2.2 Le Démarchage téléphonique
              Esquiver les filtres
              Se présenter efficacement
              Maitriser son agenda et gérer la programmation de rendez-vous
1.3.1 Organisez efficacement un rendez vous de présentation d’une offre commerciale
              Se préparer efficacement
              Se présenter avec assurance
              Nouer une relation propice à un échange constructif
              Conclure un entretien
              Relancer un prospect

 

Comment dire stop aux anxieux ?

Comment dire stop aux anxieux !

Difficile d’échapper aux nouvelles quotidiennes. Le temps est aux efforts. Il y a bien sûr, celles et ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie et le maintien des fonctions vitales du pays et les autres, contraints au confinement, à la continuité pédagogique. Et puis, pour tous la privation des petits et grands bonheurs de la vie sociale. 
Dans ce contexte si particulier, comme toujours, certains sont plus anxieux que d’autres et manifestent cette anxiété, sans filtre, auprès de leurs relations de travail. Or, la peur est une émotion contagieuse : s’il est difficile, pour vous, de vous préserver, voici quelques conseils :
  • S’informer ce qu’il faut, juste ce qu’il faut ! A l’évidence, il est important de prendre connaissance de l’actualité. Pour autant, il n’y a aucune utilité à regarder en boucle les chaines d’information ou à recevoir toute la journée des alertes anxiogènes sur votre téléphone ou votre ordinateur. Organisez vous un rendez-vous quotidien avec l’actualité en choisissant le média qui vous convient et couper les alertes inutiles qui vous perturberont aléatoirement toute la journée. Vous allégerez ainsi votre esprit et gagnerez en force et motivation pour aller de l’avant.
  • Vous recevez des messages amicalement relayés, en toute bonne foi, par vos amis et collègues: remèdes, mise en garde, prise de positions politiques : ces messages agissent sur votre cerveau qui va donner l’ordre à votre organisme d’augmenter sa production de cortisol. Cette hormone est aussi appelée parfois l’hormone du stress. Ne vous précipitez donc pas sur l’ouverture de ces messages. Bloquez quelques minutes dans votre journée pour en faire la lecture et faites posémment le tri des informations qui vous intéressent. Ne relayer pas les informations qui ne sont pas vérifiées ou les prises de position de vos contacts, ils les regretteront peut être un jour.
  • Vous recevez des appels téléphoniques importants ou partagez des discussions avec un interlocuteur particulièrement anxieux. Prenez le temps d’écouter ce qu’il a à vous dire. C’est peut être nécessaire qu’il vous fasse part de son état d’esprit, de son ressenti et de son analyse de la situation, mais ne vous laissez pas imposer une discussion qui s’éternise sur un sujet angoissant. Reformuler les points importants, s’il y en a, pour montrer que vous avez bien compris ses besoins et ses attentes, posez lui des questions concrètes sur sa situation à l’instant T et permettez lui d’arriver à une conclusion pratique à ses propos. Ne remettez pas une pièce dans la machine! 
  •  Votre interlocuteur insiste pour vous amener dans une discussion polémique ou pour partager avec vous son angoisse : vous n’êtes pas obligée de vous laisser faire ! Vous pouvez poliment indiquer en toute transparence que vous éviter de ressasser les peurs, ou que vous manquez de temps. Si vous refuser d’entrer le jeu au moins une ou deux fois, il y a fort à parier que votre interlocuteur, fatigué d’avoir lutter à se débarrasser de son stress sur vous, ne tentera plus sa chance.
  • Vous pouvez toujours glisser sur un sujet positif. La bonne humeur est contagieuse également. Partagez une bonne nouvelle, une anecdote du quotidien qui fera du bien au moral, parler de l’avenir sous une perspective favorable.
  • Enfin, si pensez qu’un membre de votre entourage professionnel présente des troubles très importants et inquiétants, parlez en à d’autres personnes bienveillantes qui l’entourent pour voir si ensemble vous arrivez à trouver une solution pour le rassurer ou si dans un cas extrême l’aide d’un professionnel est nécessaire.
  • Quoiqu’il en soit ne culpabilisez pas. Etre à l’écoute des autres est une vertu pas une corvée. S’il vous tient à coeur d’être là pour vos proches, vos amis, vos collègues et collaborateurs, c’est une belle qualité, une valeur, mais sachez que la meilleure façon de les soutenir est de rester positif. Même s’il vous en coûte d’éconduire celui qui cherche à déverser son trop plein sur vous, vous lui rendez service et vous préservez votre capital bien-être.
Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous vous formons à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 
Nous contacter : contact@spinroom.fr

Annoncer sa grossesse au Bureau

Annoncer sa grossesse au bureau

Si l’arrivée prochaine d’un enfant est vécue comme une fête, cette annonce est souvent un cap difficile à franchir, qu’il s’agisse d’une premier enfant ou pas.

Du point de vue de la loi, il n’existe pas de délai légal préétabli pour annoncer sa grossesse à son employeur et une salariée ne peut pas être sanctionnée pour l’avoir caché. Cependant, l’employeur doit être averti de l’absence pour congé maternité et de sa durée via un certificat médical qui lui sera remis en parallèle de l’annonce, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.

En outre, cette étape est nécessaire pour bénéficier des dispositions pour les femmes enceintes prévues par le droit du travail et la convention collective applicable.

Il est important que l’entreprise ait le temps de prévoir et d’organiser votre absence pour congé maternité.

Généralement, il est conseillé d’attendre 3 mois de grossesse pour l’annoncer les risques de fausse couche étant dès lors considérés comme faibles.

Dans les faits, il est bien sûr conseillé d’en parlez-en en toute priorité à son supérieur hierarchique. Une indiscretion maladroite d’un collègue pourrait arriver. Mieux vaut qu’il ou elle l’apprenne par vous. C’est aussi un signe de confiance. Choissisez votre moment avec soin.

  • Eviter l’entre deux portes ou la présence de tiers.
  • Prévenez que vous souhaiteriez disposer de quelques minutes d’entretien en début de journée, par exemple, lors de la journée la moins chargée de la semaine pour être sure de pouvoir prendre le temps d’une discussion dans un climat détendu
  • Aller droit au but et garder les détails de votre vie privée pour vous.
  • Rassurer-le, ou la, sur votre implication dans votre travail au cours des prochains mois et de vos projets pour concilier vie professionnelle et vie publique.
  • Si vous avez la chance d’avoir une crèche d’entreprise, c’est aussi le moment de lui indiquer que vous solliciterez son soutien.

N’oubliez pas de régler les questions administratives sans délai, vous n’aurez plus à vous en préoccuper. Vous aurez bien d’autres formalités administratives à accomplir ces prochains mois.

Faites parvenir à votre employeur dès que possible votre certificat médical par lettre recommandée avec accusé de réception ou une remise en main propre avec signature d’une décharge.

Le certificat médical atteste :

  • Soit l’avancée de votre grossesse et la date d’accouchement prévue
  • Soit l’état pathologique et sa durée prévisible le cas échéant

A partir de ce moment, les dispositions légales ou conventionnelles relatives à la maternité au travail s’appliquent, comme la protection de l’emploi ou l’autorisation d’absence, pour se rendre aux examens médicaux obligatoires, sans aucune diminution de salaire et assimilée à du temps de travail effectif.


Le site https://www.ameli.fr est très bien fait pour recueillir tous les éléments dont vous auriez besoin. 


N’hésitez pas également à rencontrer vos collègues des ressources humaines. Votre entreprise a peut être prévu une prime de naissance par exemple.


Enfin sachez que bon nombre de femmes estiment que la maternité n’a pas été un frein à leur vie professionnelle mais au contraire un puissant moteur. Que vous choisissiez de reprendre votre activité à la fin de votre congé maternité ou que vous souhaitiez pleinement faire une pause pour vous consacrer à votre enfant, c’est un choix personnel qui ne mérite aucune approbation ou reprobation de qui que soit.


Adoption, Congé paternité : une annonce très importante également !


L’annonce de l’arrivée d’un enfant est tout autant importante et elle ne doit pas être négligée, au contraire. Pas de déclaration de grossesse mais une annonce à faire à votre supérieur hierarchique et vos collèges pour que vous puissiez prendre le temps qui vous sera nécessaire pour accueillir votre enfant dans la sérenité. Vous devez informer votre employeur de la date et de la durée de votre congé, un mois au minimum avant la date choisie de début du congé de paternité et d’accueil de l’enfant.

La durée du congé d’adoption est de : 

  • 10 semaines quand il s’agit d’un premier ou deuxième enfant. 
  • 18 semaines quand l’adoption porte le nombre d’enfants du foyer à trois ou plus. 
  • 22 semaines en cas d’adoptions multiples.

Le congé de paternité et d’accueil de l’enfant est d’une durée maximale de :

  • 11 jours consécutifs au plus (samedi, dimanche et jour férié compris) pour la naissance d’un enfant ;
  • 18 jours consécutifs au plus pour une naissance multiple.

Dans tous les cas de figures,  pensez également à prévenir vos clients et partenaires de l’heureuse nouvelle dès lors qu’une décision aura été prise sur l’organisation du travail en votre absence. Vous pourrez ainsi les rassurer sur la bonne continuité de l’activité et sur la date de votre retour au bureau.

 

Félicitations !

Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous sommes en capacité de vous former à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

Tourner 7 fois son clavier sur son bureau

Tourner 7 fois son clavier sur le bureau

Les paroles s’en vont et les écrits restent. Cette phrase prend tout son sens en période de télétravail. Les tensions classiques entre collègues de bureau, avec ses supérieurs hierarchiques et ses équipes ne se jouent plus sur le même terrain. Elles sont pourtant bien là mais elles prennent une autre forme. La distance qui s’impose ces dernières semaines permet de gommer ces petits et grands agacements du quotidien, pour autant ils peuvent ressurgir de façon brutale et pour plusieurs raisons:

– d’une part, la communication à distance est difficile. D’une certaine manière, les échanges sont désincarnés et beaucoup d’informations sont perdues en ligne puisque conversation et les consignes verbales n’arrivent plus à leur destinataire. 

– d’autre part, la situation économique et la peur de l’après polluent l’ambiance.

Alors que faire ? Ou plutôt, que faut-il éviter ?

Le premier conseil est bien évidemment de communiquer avec clarté et précision et de se rendre disponible quand on le peut pour des moments d’échange verbal. Accusez réception des demandes ou des informations et indiquer quand et comment on les traitera. Remerciez également pour le travail fait et l’aide apportée.

Deuxièmement : on s’applique à prendre en compte les contraintes de l’autre et à clairement exposer ses propres limites : ni hérisson, ni paillasson. C’est ce que l’on appelle l’assertivité qui doit être recherchée aussi bien dans ses rapports avec ses collègues, qu’avec ses collaborateurs et ses supérieurs hierarchiques.

Enfin, jamais au grand jamais, on ne se laisse aller à la colère dans un mail vengeur. Rien de pire qu’un courrier « dossier » où l’on ressort petits et grands reproches accumulés depuis des semaines, quand ce ne sont pas des années. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela ne fera que nourrir et surtout amplifier le conflit et potentiellement cela pourrait vous attirez des ennuis que vous ne pouvez évaluer. 

On peut dire, expliquer et écrire les choses simplement et factuellement, éviter le fameux  « tu » qui « tues ». Soustraire les émotions ne suffit pas il faut également refuser au sous entendu. La recherche du dernier mot est aussi une fuite en avant. Vous vous grandissez en restant magnanime.

Il est important de se souvenir que le mail, même si dans son emploi s’apparente à un échange oral, de par sa forme, relève de l’écrit. Les tribunaux professionnels ou judiciaires pourraient donc avoir à prendre en compte un mail écrit sous la colère. 

Vous êtes à bout ? Vous n’y tenez plus : écrivez ce texte qui vous brule les doigts pour vous épancher et vous libérer de cette colère ou frustation,  puis… détruisez le! Le fait de l’écrire vous aura sans doute permis de vider votre sac, de voir que peut être, vous pourriez aussi à certains égards réévaluer la situation voire votre propre comportement, ou encore trouver une solution par le haut pour avancer. Souvenez vous quoi qu’il en soit que … l’essentiel est ailleurs.

Toutefois, si vous pensez ce que vous vivez relève du harcelèment moral, prenez contact avec un professionnel du droit pour faire un point. Aucune situation professionnelle ne mérite que vous fassiez un burn out ou que vous supportiez une violence psychologique. 

Quoiqu’il en soit n’oubliez pas, comme on apprenait aux enfants autrefois de tourner 7 fois leur langue dans leur bouche avant de parler, eh bien tournez bien 7 fois votre clavier sur votre bureau avant de clouer une personne au pilori ) !

,

Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous vous formons en présentiel ou à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

Se concentrer grâce à la méthode du Pomodoro

Se concentrer grâce à la Méthode Pomodoro


La concentration est un des piliers de la réusssite. Des études récentes ont montré un certain déclin de l’attention chez les enfants passant trop de temps devant les écrans malgré les recommandations de l’OMS. Les adultes ne sont pas en reste : travail, divertissement, les français passent quasiment cinq heures par jour scotchés à leurs outils numériques. Les résultats sont là :  beaucoup jonglent en permanence entre plusieurs tâches, ce que les anglo- saxons appellent le multitasking, et ont du mal à finaliser leur projet et à atteindre leur objectif. Pour la petite histoire, les premières études sérieuses et approfondies sur la concentration remontent à la Guerre Froide. L’US Navy, tout particulièrement, s’y est intéressée pour stimuler et maintenir la concentration des militaires sous-mariniers assis des heures devant des écrans sonars à guetter une éventuelle attaque ennemie. Depuis, la concentration est largement étudiée dans de nombreuses universités et centres de recherche du monde entier. Grâce aux avancées récentes des neurosciences, le mystère s’éclaircit. Les outils d’exploration du cerveau comme le scanner permettent maintenant de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et donc du principe de l’attention. Contrairement à ce qui a été écrit,  l’être humain n’a pas la capacité d’attention d’un poisson rouge, en tout cas c’est plus complexe que ça ! La bonne nouvelle :  c’est que tout le monde peut progresser en s’en donnant les moyens. 

Dans les années 80, Franceso CIRILLO a développé une méthode de gestion du temps depuis devenue célébre. On l’appelle la techique Pomodoro en référence au minuteur en forme de tomate que tout le monde connait. Vous pouvez bien sûr utiliser l’alarme de votre téléphone si vous savez résister à la tentation de regarder vos messages entrants.

Comment ça marche ?

  1. Tout d’abord il faut se fixer un objectif et un seul ! Une concentration exige de rester « focaliser » sur une seule tâche à la fois pour être performant.
  2. Ensuite, il faut estimer une durée réaliste pour accomplir cette tâche.
  3. Réglez votre minuteur sur 25 minutes
  4. Travaillez à remplir votre objectif jusqu’à ce que le minuteur sonne.
  5. Prenez une pause de 5 minutes

Au bout de 4 cycles, prenez une pause d’un quart d’heure bien méritée. Il y a fort à parier que vous serez agréablement surpris par votre résultat.

 

Réalisez autant de cycles que nécessaire pour accomplir vos tâches.

 

 

                                  Et dites Bye Bye à votre To do list sans fin !

 

Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous sommes en capacité de vous former à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

Formation, pourquoi passer à l’acte pendant le confinement

Se former pendant le confinement : c'est possible!

Non, le confinement n’est pas une partie de plaisir mais nous le savons tous, désormais, c’est une mesure nécessaire et surtout transitoire pour se protéger soi et les autres. Occuper ses journées est paradoxalement compliqué : télétravail, apprentissage au pied levé des méthodes pédagogiques pour que les bambins continuent à étudier, gestion de la promiscuité… Pas simple! Dans ce contexte, n’oublions pas que l’on peut aussi lire, se cultiver, travailler sur son développement personnel et même se former professionnellement. 
SPINROOM a fait le choix de proposer ses formations en distanciel pour vous permettre de continuer à progresser. 
Notre objectif est avant tout que cette période ne soit pas un trou d’air, un frein dans votre carrière mais au contraire l’occasion privilégiée de prendre le temps de faire des formations cent fois reportées. Si vous souhaitez gagner en compétence mais en confiance, c’est le moment. Sachez que les formations peuvent être séquencées en séance de 2 heures par exemple pour être compatible avec votre emploi du temps.
Le train de mesures prises dans l’urgence par l’Etat encourage également la formation professionnelle pour les salariés qui restent en activité comme pour ceux qui sont hélas touchés par le chomâge technique. Plusieurs solutions existent pour le financement : crédits CPF, Fonds National l’Emploi (FNE désormais élargi pour les entreprises qui ont du personnel en temps partiel ou au chômage technique), formation interne, et enfin bien sûr la formation à distance.
Emmanuel GUE d’Adelson Formation a bien voulu répondre aux questions que les responsables formation et chacun se posent pour profiter de la période actuelle pour se former et reviens plus en détails sur ce sujet.
Retrouver la vidéo : Se former en confinement c’est possible !
Vous souhaitez vous former en communication, management ou prospective ? Nous sommes en capacité de vous former à distance en respectant votre rythme d’apprentissage. 

Nous contacter : contact@spinroom.fr

Se former en temps de crise

Pré-inscription









Accueillir et intégrer un nouveau collaborateur

Accueillir et Intégrer un nouveau collaborateur

1.2.1.2

Recruter est un moment-clé de la vie d’une entreprise ou d’une institution. Savoir accueillir et intégrer un nouveau collaborateur est essentiel pour installer durablement la confiance, réussir pleinement une prise de poste et souder les nouvelles équipes. SPINROM accorde une large place à la relation humaine et a naturellement choisi de proposer une formation spécifique sur cette question.

Objectifs

  • Comprendre les enjeux d’une bonne intégration
  • Connaître les régles de base pour assurer l’intégration rapide et efficace d’un nouveau collaborateur
  • Savoir piloter une période d’essai

Présentation de la formation

Méthode et outils pédagogiques

La formation est basée sur une pédagogie ludique et participative pour en assimiler les aspects théoriques. Les stagiaires sont invités à travailler sur des exercices pratiques et mises en situation. Un livret de formation et une attestation de suivi de la formation leur sont remis.

Public concerné

Cadres des ressources humaines, chargé(e) de formation, responsable d’équipe. Tout public professionnel.

La formation peut être organisée en intra.

Durée de la formation

La formation dure 4 heures.

Le lieu

La formation peut être organisée au sein de l’entreprise ou de l’institution. 

Nous pouvons également organisé les formations dans des salles adaptées et confortables.

 

Evaluation de la formation

Une évaluation à chaud de la formation est demandée aux stagiaires. Puis, à l’issue d’une période de 3 mois suivant la dernière séance, le formateur adressera à chaque stagiaire un formulaire à compléter, permettant ainsi au formateur d’évaluer le suivi et l’impact de la formation. En fonction, de nouvelles actions pourront être mises en place.

Nos tarifs

Nous contacter. Le tarif est établi sur devis après avoir pris connaissance des besoins de l’entreprise. Il pourra être proposé un suivi post formation dans la cadre de la convention ou du contrat. *

*Un accompagnement du stagiaire peut etre prévu et offert post-formation selon le contrat ou la convention de formation. 

Renseignements au 06 35 02 63 57

Votre formateur

Emmanuel GUE

Autres formation(s) dispensée(s)

  • Organiser et animer une réunion
  • Développer et mettre en oeuvre la formation interne dans l’entreprise
  • Devenir formateur interne

Mobiliser les crédits impôt recherche et innovation

Mobiliser les crédits impôt recherche et innovation

Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR) est une mesure fiscale (art. L244 Quater B du CGI) qui permet de financer des activités de Recherche & Développement (R&D), sous forme de remboursement ou de réduction d’impôt sur les sociétés. Près de 20 000 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité bénéficient du CIR chaque année. Les activités éligibles peuvent relever à la fois de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée ou simplement du développement expérimental. Le Crédit Impôt Recherche se monte à 30% des dépenses de R&D engagées par l’entreprise. Les dépenses éligibles comprennent notamment les dépenses de personnel, les dotations aux amortissements, les frais de fonctionnement, les dépenses de brevet, les dépenses de sous-traitance auprès de prestataires agréés, etc. Comprendre le fonctionnement de ce dispositif est essentiel pour en bénéficier. C’est ce qui est proposé lors de cette formation indispensable pour les entreprises technologique ou innovante à la recherche de leviers financiers.

1.3.1.3

Objectifs

  • Comprendre le fonctionnement des dispositifs CIR et CII pour sécuriser ses dossiers.
  • Identifier les activités et opérations ouvrant droit au CIR ou au CII
  • Distinguer les dépenses éligibles des dépenses non éligibles et calculer le montant du CIR.
  • Prévenir ou faire face à un contrôle fiscal du CIR.

Présentation de la formation

Méthode et outils pédagogiques

Vidéoprojection en mode séquentiel et global

– Etudes de cas concrets

– Exposés – discussions

– Le formateur s’appuie sur la méthode CAMS.

Un support pédagogique est remis au stagiaire.

Public concerné

Responsables et collaborateurs des services comptables et financiers, responsables de département/service Recherche et Développement (R&D) sensibilisés aux questions fiscales. Dirigeants d’entreprise innovante. 

Aucun prérequis n’est nécessaire pour participer à cette formation.

Préconisé : maximum 12 personnes

Durée de la formation

La formation est organisée sur une journée de 7 heures.

 

Le lieu

La formation est organisée dans l’entreprise ou dans une salle de formation à proximité de l’entreprise.

Evaluation de la formation

Une évaluation est proposée en début et fin de stage. 

Un questionnaire à chaud est remis au participant en fin de session afin d’évaluer la formation.

Nos tarifs

Tarif indicatif de base : 560 euros H.T

Option d’accompagnement e-learning: 300 euros H.T

Nous contacter pour un devis pour une formation intra.

 

Pierre MICHIEL

Autres formation(s) dispensée(s)

  • S’inscrire dans le cadre des Règlements REACH et BIOCIDE

Programme détaillé

COMMENT FONCTIONNENT LE CRÉDIT D’IMPÔT RECHERCHE (CIR) ET LE CREDIT D’IMPÔT INNOVATION ? 

 Champs d’application – entreprises concernées – activités éligibles : définition de la notion de « recherche développement et de l’innovation » au sens de la fiscalité. 

 Les dépenses ouvrant droit au CIR ou au CII 

 Distinguer innovation et R&D (notion de verrou technologique), définition de ‘’ l’état de l’art’’. 

 Déterminer le montant du CIR – calcul de l’assiette : quelles sont les dépenses éligibles ? – dépenses internes et externes – subventions et dépenses déductibles de l’assiette – taux du CIR et du CII 

 Calculer le montant du CIR et du CII › Déclaration n°2069-A 

 Exercice de souscription de la déclaration n°2069 › Utilisation du CIR ou du CII – imputation sur l’impôt à payer – remboursement par la DGFIP – mobilisation de la créance : démarche et formalisme 

MONTAGE ET SÉCURISATION DU DOSSIER DE CIR 

 Constituer le dossier justificatif – contenu du dossier : les points fiscaux, les points techniques 

 Solliciter l’administration fiscale : 2 moyens de sécurisation du dossier – la procédure du rescrit en amont du projet – le contrôle sur demande au cours du projet 

 Recourir à un expert